Marc Mauillon, baryton

Marc Mauillon

Par l’étendue et la singularité de son répertoire, son timbre si reconnaissable et sa diction ciselée, Marc Mauillon occupe une place toute personnelle sur la scène lyrique actuelle. Tantôt baryton, tantôt ténor, ce caméléon déploie et adapte ses couleurs au gré des musiques et des personnages qu’il rencontre.

À l’opéra il est tantôt loufoque, divinité maléfique, tragédien ou même tragédienne .

En concert, il chante aussi bien des airs de cour que des petits ou grands motets français, du madrigal italien, des cantates sacrées ou profanes, des programmes de musique médiévale ou renaissante.

Il travaille avec les chefs d’orchestre W. Christie (il est Lauréat du premier Jardin des Voix de 2002), M. Minkowski, R. Pichon, C. Rousset, A. Altinoglu, J. Savall, V. Dumestre, H. Niquet, E. Haïm, L. Campellone, M. Pascal, G. Jourdain… et les metteurs en scène L. Hemleb, D. Warner, B. Lazar, I. Alexandre, R. Carsen, J. Mijnssen…

Le récital et la musique de chambre tiennent une place de choix dans son parcours. Que ce soit Machaut avec Pierre Hamon, Vivabiancaluna Biffi et Angélique Mauillon, Poulenc/Eluard avec Guillaume Coppola, les musiciens de la Grande Guerre avec Anne Le Bozec ou Peri et Caccini avec Angélique Mauillon, ces programmes questionnent toujours fortement le rapport entre musique, poésie et vocalité. En 2016, il crée Songline, un récital monodique a capella, en mouvement et en lumière.

Plus d’informations sur Marc Mauillon

DIMANCHE 17 JUIN
15h00 et 15h45 ~ Grottes de Baume les Messieurs

Artiste
Marc Mauillon, baryton

Programme
Songline
Concert de 30 minutes

Note sur le programme

Pour se repérer dans le désert australien, les aborigènes chantent leur itinéraire au rythme de la marche. C’est leur exemple que suit Marc Mauillon, parcourant seul, du haut Moyen Âge aux créations de notre époque, les lignes vocales qui accompagnent sa vie. Un récital nomade où la voix relie des mondes éloignés dans le temps et l’espace, où se rencontrent Guillaume de Machaut, Georges Aperghis, Blanche de Castille et Meredith Monk.