WEEK-END 1 – Guerres & Conquêtes

Dans son tumulte où naissent des images grandioses, où se révèle la valeur des êtres, la guerre a souvent attiré l’imagination des musiciens.

 C’est pour en panser les plaies qu’Ariel Ramírez compose son ardente Misa Criolla, messe en espagnol pour un XXe siècle renaissant, où la liturgie danse sur des rythmes latino-américains. Le chef argentin Eduardo Egüez apporte sa flamme à cette œuvre de son pays, où l’accompagnent ses compatriotes de La Chimera et le Chœur de chambre de Pampelune.

 Après ces chants de paix, La Clique des Lunaisiens nous plonge en pleine Révolution ! Dans « France 1789 », les fameux cueilleurs de chansons nous font entendre l’histoire par la voix du peuple, entre drame et avènement glorieux, parmi les accents allègres d’Ah ! Ça ira.

 Bruits de batailles enfin avec l’Ensemble Clément Janequin, qui reproduit le pittoresque des combats (terrestres… et navals !) dans des œuvres truculentes, de la guerre de Cent Ans à celle de 1914-1918 – dont nous commémorons cette année la fin – en passant par le tintamarre de Marignan, qui a rendu célèbre la joyeuse bande vocale !


VENDREDI 08 JUIN
Cathédrale Saint-Pierre de St Claude – 20h30

Misa Criolla

Ensemble La Chimera
Chœur de chambre de Pampelune (dir. David Galvez Pintado)
Luis Rigou, flûtes andines et chant
Bárbara Kusa, soprano
Eduardo Egüez, direction

Note sur le programme :
Une messe au rythme des danses latino-américaines ! En 1964, encouragé par un vent de renouveau spirituel, Ariel Ramírez fait sienne la pierre angulaire du répertoire sacré. Sa Misa Criolla, chantée en espagnol et accompagnée par les instruments des Andes, fait danser Kyrie et Gloria sur la vidala et le carnavalito. Un hymne à la vie et à la paix qui conjure les maux du XXe siècle, et où Eduardo Egüez, accompagné de compatriotes argentins et de choristes espagnols, mêle le swing à la transe.


Avant le concert

18h – Conférence concert – Musée de l’Abbaye

 Musée de l’Abbaye
Présentation du Festival 2018 par Vincent Dumestre, directeur artistique

SAMEDI 09 JUIN
Salle des Fêtes Moirans en Montagne – 20h

France 1789

La Clique des Lunaisiens
Marc Mauillon, baryton
Arnaud Marzorati, direction

Note sur le programme :
La Révolution française racontée par la voix du peuple, au fil des chansons. À travers elles, La Clique des Lunaisiens fait écho aux passions du temps, à l’histoire derrière les « grands » événements, depuis les romances de l’Ancien Régime jusqu’à l’ironie de La Carmagnole et de Ah ! ça ira. Entre humour caustique et nobles complaintes, un regard sur l’époque qui rappelle la prophétie de Dickens : « Je vois […] un peuple glorieux surgir de cet abîme ».

 DIMANCHE 10 JUIN
Église Saint-Nithier de  Clairvaux – 18h

Chants de bataille et champs d’honneur 

 Ensemble Clément Janequin
Dominique Visse,direction

Note sur le programme :
Une histoire musicale des grandes batailles, depuis Azincourt (dont le souvenir fait vibrer le Shakespeare d’Henri V) jusqu’à la Grande Guerre (avec son croustillant Cri du poilu) en passant par Waterloo. Clou du programme, La bataille de Marignan de Clément Janequin a rendu célèbre l’ensemble du même nom, insurpassable dans ces effets truculents qui traduisent des images hautes en couleur. Un art du pittoresque également à l’œuvre dans La Bomba de Mateo Flecha, ensalada qui nous emmène jusqu’au Pérou, au large de Cañete, où espagnols et hollandais se livrèrent une mémorable bataille navale.